Béatrice ZAMBELLI, Psychopraticienne et Formatrice. Relation d'Aide, Développement personnel, Accompagnement spécifique des Hypersensibles et HPI/surefficients mentaux, Connaissance de soi, Vaucluse
Béatrice ZAMBELLI, Psychopraticienne et Formatrice. Relation d'Aide, Développement personnel, Accompagnement spécifique des Hypersensibles et HPI/surefficients mentaux, Connaissance de soi, Vaucluse
Béatrice ZAMBELLI, Psychopraticienne et Formatrice. Relation d'Aide, Développement personnel, Accompagnement spécifique des Hypersensibles et HPI/surefficients mentaux, Connaissance de soi, Vaucluse
Béatrice ZAMBELLI, Psychopraticienne et Formatrice. Relation d'Aide, Développement personnel, Accompagnement spécifique des Hypersensibles et HPI/surefficients mentaux, Connaissance de soi, Vaucluse
Béatrice ZAMBELLI, Psychopraticienne et Formatrice. Relation d'Aide, Développement personnel, Accompagnement spécifique des Hypersensibles et HPI/surefficients mentaux, Connaissance de soi, Vaucluse
Béatrice ZAMBELLI, Psychopraticienne et Formatrice. Relation d'Aide, Développement personnel, Accompagnement spécifique des Hypersensibles et HPI/surefficients mentaux, Connaissance de soi, Vaucluse

PUISSANCE

11/2020

 Il est temps maintenant d'accueillir

l'intelligence du Cœur !

 

En cette fin d’année exceptionnelle pour l'Humanité, pleine de remous émotionnels ainsi que de contraintes, privatives de libertés individuelles et déstructurantes pour nos économies et nos sociétés ou même pour certains notre équilibre personnel, je vous invite à élever votre vision au-delà de notre horizon personnel, régional et national.

 

Pour voir plus loin, pour voir plus large. Et poser ce regard sur la Terre, sur l'Humanité, et sur les enjeux de ce contexte singulier.

 

Vision d'un monde chaotique, bousculé dans ses habitudes et dans ses structures. Dans lequel les individus ne trouvent pas la sécurité et l'épanouissement au plan individuel. Avec de douteuses perspectives quant à un avenir serein au vu des risques sanitaires et des diverses formes de radicalisme.

 

Au plan de la santé, l'allongement de la durée de vie dans les sociétés occidentales cache bien la notion d'état de bonne santé. Malmenée par les pollutions en tout genre largement montées en puissance depuis le milieu du 20e siècle, elle est encore menacée par notre futur technologique ou sanitaire.

 

Le Covid-19 vient nous rappeler le fragile équilibre de notre santé, notre santé physique et psychique comme celle de nos structures. Et pour autant, il masque des problèmes de santé ou sociaux bien présents déjà et qui mettent également en péril les vies humaines.

 

Pour ce qui est du radicalisme, il touche directement à notre sécurité et à notre manière de vivre. Depuis la nuit des temps, il se montre dans les sociétés humaines sous diverses formes plus ou moins subtiles (dictature, despotisme, intégrisme religieux, fanatisme, harcèlements, autoritarisme, etc). Ainsi, il a trait au comportement humain et à l’usage du pouvoir.

 

Et la notion de pouvoir renvoie à celle de puissance. Basée sur le jugement, le non-respect d'autrui et le contrôle, la puissance est utilisée par une personne qui impose alors son point de vue, ses règles et sa volonté à celui ou ceux qu'il entend asservir. La puissance est alors au service de l’ego qui cherche le pouvoir, le profit, la lumière,...

 

De cette vision globale, émerge le constat d'une nature humaine qui mésuse de sa puissance et agit de manière non juste et donc non respectueuse des Hommes et de la planète.

 

Pour autant, la crise sanitaire mondiale liée à ce petit virus vient comme sonner le glas des agissements humains nocifs ou inéquitables. Chacun, devant lui, en est rendu à sa fragilité et donc ainsi, à la question de sa propre résistance. Cela concerne également la notion de responsabilité et donc le rapport à la puissance et à sa propre puissance.

 

Car, n’est-ce pas la puissance de chacun qui est interrogée ?

 

- Suis-je assez solide au niveau de mes défenses immunitaires pour, au contact du Covid 19, ne pas développer de symptômes ou avoir une faible réactivité physiologique ?

 

- Suis-je assez confiant pour ne pas me laisser envahir par la peur, maintes fois alimentée par des nouvelles alarmantes, nourrie par des paroles négatives déployées en divers domaines de ma vie et portées par de nombreuses personnes autour de moi ?

 

- Suis-je assez responsable pour ne pas avoir besoin de consignes élémentaires de protection sanitaire, d'une réglementation qui contraint ma liberté de mouvement, limite mes activités et fige mes relations sociales ?

 

- Suis-je assez lucide pour voir au-delà des apparences, perturbantes en ce moment et peut-être même chaotiques, au-delà des messages vus et entendus ? Pour voir au-delà des annonces prometteuses d'un vaccin si vite mis au point et si coûteux, alors que la misère et la souffrance ont tant de peine à trouver des financements ; pour lequel aucun recul ne garantit qu’il soit exempt d’effets secondaires ; et alors même que ce virus n’est peut-être que temporairement viable ? Ou encore, suis-je assez lucide pour voir au-delà du climat d'insécurité qui s'installe progressivement dans nos vies comme un état auquel nous allons devoir nous habituer encore plus que dans ce proche passé qui nous a choqué ou même marqué personnellement ? Etc, etc.

 

- suis-je assez libre pour décider de comment je veux vivre ma vie, comment la mener dans mon intime relation à moi et aux autres, comment gérer ma santé, comment me réaliser dans mes activités, mes relations, mes projets, comment me déployer et m'épanouir ?

 

Par cette liste non exhaustive d’interrogations, n'est-ce pas là notre puissance individuelle qui est interrogée ?

 

Est-il possible de prendre du recul, de dire stop à ce système qui nourrit les peurs et l’asservissement des individus ? Oui, bien sûr. Car de tout temps, il a toujours été donné à l’être humain l’usage de son libre-arbitre, de sa réflexion et d’une relative autonomie. Et ainsi, d’utiliser sa propre puissance au travers de la responsabilisation personnelle.

 

Alors, comment aborder la puissance en soi ?

 

Pour trouver une expression juste, respectueuse de soi et des autres, la Puissance en soi doit être associée au Cœur. A défaut, nous entretenons les travers dont nous pouvons souffrir par ailleurs, lorsque nous devenons bourreau ou dictateur pour autrui. Nous nourrissons alors la soif de notre égo, en utilisant la Puissance à notre service pour briller de toute Lumière.

 

Où est le Cœur là-dedans ? Dans ce processus, le Cœur n’a que peu de place et les notions de respect et d’amour pour autrui sont bien vagues.

 

Alors, comment associer cette Puissance au Cœur ?

 

La plus simple solution n’est-elle pas de développer le Cœur ?

 

Pour qu’ainsi, le Cœur éclaire de sa Lumière notre Puissance personnelle, pour qu’il teinte nos expressions de ses propres qualités, pour qu'il guide nos actions et nos réactions vers le juste et le bon, pour qu’il soit garant de notre intégrité et de celle d’autrui, etc.

 

Au-delà de ces mots, voyons-y une réalité. Comment développer le Cœur ?

 

L'intelligence du Cœur consiste en laisser s'exprimer l'Amour qui est dans notre cœur. C'est l'Amour, pur et non conditionné, qui s'exprime et accueille sans jugement. Il permet aussi d’accéder au pardon. La voie du par-don est le don d'Amour.

 

Et l'intelligence du Cœur permet de faire croître des qualités. Elles donnent la possibilité de voir l'Autre comme le reflet de soi et d'engager ainsi les notions de compréhension, de tolérance et de respect.

 

L’Amour permet alors de comprendre l'Autre dans ses différences, ses souffrances, ses blessures, ses peurs, et de l’aborder avec le cœur ouvert et sans jugement. L'Amour accueille alors sans distinction de couleur, de polarité, de valeur,  d'apparence, etc.

 

L'intelligence du Cœur fait partie intégrante de l'Humain. Il est en mesure de l'utiliser et aussi de la développer en dépassant ses propres blessures, souffrance, peurs et autres limitations, et de même, en lâchant le jugement, la comparaison, la concurrence, le contrôle ou la volonté de pouvoir.

 

L'intelligence du Cœur est associée à ces qualités exprimées par de plus en plus de personnes sur cette Terre : gentillesse, tolérance, altruisme, solidarité, empathie, mansuétude, compassion, bienveillance, etc.

 

C'est bien là la marque de l'évolution de l'Humain qui déploie à titre individuel une compétence d'amour vrai. Et cela lui confère alors une lumière.

 

Or, toute lumière éclaire les ténèbres !

 

Si le message nous a maintes fois été transmis, il est temps maintenant de le mettre en pratique. Ouvrons nos cœurs !

 

Libérons en notre cœur ce germe d'amour en le reconnaissant et en le développant en chaque occasion.

 

Par exemple, plutôt que de blâmer autrui, observons s’il existe en nous ce que nous lui reprochons ; centrons-nous sur nos propres ressources, dépassons nos propres limitations ; ne laissons pas nos peurs et nos blessures guider notre vie.

 

Et progressons dans la notion d'être la plus belle part de soi, celle qui est Amour, pour la laisser vivre et s’exprimer et s’associer à la Lumière.

 

Tant de personnes déjà ressentent sa présence en eux, dans leur cœur et au travers de leur sensibilité !

 

Ainsi, l'ouverture du cœur est le moyen de déployer et user de manière juste de cet amour bienveillant, respectueux de soi et d'autrui. Alors, c’est l’Amour qui guide nos paroles, nos actes, nos choix, etc. Tel un soleil, le Cœur plein d’Amour fait rayonner sa Lumière et déploie sa Sagesse. Et l’Amour réhabilite ainsi la Puissance à sa juste place, en l’associant dans le Cœur, la dotant ainsi de nouvelles qualités telles que l’humilité et la générosité.

 

Il aura fallu beaucoup de siècles à l’Humanité pour développer son intelligence cognitive, sa capacité de penser, d’apprendre, d’analyser, de réfléchir, etc.

 

Il est temps maintenant de développer l’intelligence du Cœur !

 

Pour l'accueillir en conscience, la reconnaître et la développer telle une lumière en soi. Par cette responsabilisation au niveau individuel et dans la sagesse et la lumière du cœur, c'est ainsi que la transformation de chacun aidera à celle de l'Humanité.

 

La crise actuelle majeure et planétaire n'est qu'une transition, une occasion de grandir à l'échelle de l'Humanité et de rectifier ce qui n'est pas dans le juste, pas à sa place, aligné et équilibré. C’est aussi l’occasion de rectifier au plan collectif nos agissements et nos décisions en vue de la préservation de notre planète.

 

Cette vague qui emporte nombre de personnes enseigne sur notre fragilité, sur nos peurs, sur notre rapport collectif comme individuel à la puissance, à la lumière et à l'amour.

 

C'est en développant à titre individuel la lucidité et la confiance que chacun va pouvoir s'assumer en conscience sur son propre chemin d'évolution, se responsabiliser et s’autonomiser. Ce chemin l'amènera à la sécurité intérieure, à la paix intérieure et à l'expression d’un amour pur, juste et inconditionné. Il en va de la responsabilité individuelle pour que chaque être rayonnant d'amour éclaire à son propre niveau l'ombre qui lutte et résiste sur la Terre. Ainsi, particulièrement en ce siècle de transition vers une nouvelle ère, l'Ere du Verseau, le devenir de l'humanité passe par le devenir de chacun.

 

Il en va donc de notre propre responsabilité de cheminer personnellement à notre transformation intérieure, sans attendre aide, soutien, ordre ou guidance venant de l'extérieur. Cela revient à nous responsabiliser et décider d’aller transmuter en soi notre matière vile en or pur et que la pure lumière de l’âme habite notre cœur. Et, par cette alchimie intérieure, laisser le Cœur en soi rayonner pleinement.

 

Ainsi, tout se passe en soi !

 

Pour chaque individu, en son propre cœur, l'Amour aura accueilli l'Ombre tout comme la Lumière. Et la personne sera alors sortie de la notion de dualité, celle qui oppose le bien et le mal ainsi que tous les contraires. C’est alors que chacun vivra en soi la paix, la sécurité, l'amour, la joie, la liberté, … et contribuera ainsi à l'émergence d'une société basée sur ces mêmes valeurs, les valeurs du cœur. Pour que sur cette Terre, elle se déploie durant toutes ces années à venir jusqu'à l'installation au niveau planétaire d'un monde nouveau.

 

Alors, nous, les âmes qui peuplons cette Terre, réveillons-nous et accédons en conscience à notre véritable nature d'Etre ! En notre cœur, laissons l’Amour rayonner de Lumière et de Sagesse, et accueillir notre Puissance !

 

Tournons-nous vers nous-même, allons à la rencontre de notre cœur et dégageons-le de toutes limitations et de tous conditionnements pour qu'il rayonne de sa Lumière et illumine notre Ombre. Et par la sagesse, l’intelligence du Cœur, notre Puissance sera alors mise au service du Cœur et non de l’égo.

 

Être Amour est notre devenir humain, car nous sommes des êtres d’Amour, car le germe d’Amour est là, dans le cœur de chaque Humain.

 

Et tout comme pour la Lumière, là est la place de notre Puissance, en notre cœur !

 

Aux cœurs de bonne volonté d’œuvrer en ce sens, en toute conscience et en toute confiance, pour traverser les évènements actuels et à venir.

 

 

De tout cœur !

Béatrice

06/11/2020